Picasso - Iliazd

LE FRÈRE MENDIANT. LIBRO DEL CONOCIMIENTO. PARIS, LATITUD CUARENTA Y UNO, 1959. - In-folio (422 x 318 mm). En feuilles, couverture de parchemin rempliée illustrée d'une première pointe sèche.
Chemise et étui de toile grise. illustration : 16 pointes sèches originales de Picasso, dont 8 tirées sur feuillet double. tirage limité à 54 exemplaires sur Japon ancien, tous signés au crayon rouge par l'artiste et l'éditeur.
Ce texte est le récit de voyage d'un moine espagnol du XVIe siècle parcourant les royaumes africains. Il fut exhumé par Iliazd, qui fut séduit par cette description d'une Afrique encore vierge de l'influence occidentale. Son intérêt pour le continent avait été avivé par son mariage en 1943 avec une princesse noire, Ronke Akinsemoyin. Cette édition fut établie à partir des manuscrits de la Biblioteca Nacional de Madrid. La disposition du texte et les porte-étendards de Picasso rappellent, de manière ludique, l'origine de l'ouvrage. Picasso termina les pointes-sèches en avril 1958, à l'exception de celle qui illustre la couverture, plus tardive. Elles évoquent tantôt le voyage, avec ses paysages, sa flore et ses autochtones, tantôt l'univers médiéval, incarné par la série de bannières, fidèlement inspirées de la description d'Iliazd des étendards des différents royaumes africains parcourus par le "frère mendiant".

Il paraît que Picasso collabora volontiers à cette entreprise franco-espagnole en hommage à l'Afrique noire et à sa civi­lisation, dont la redécouverte en 1906 avait joué un rôle important dans son propre développement artistique. Il couvrit les 2 x 8 planches fournies par Iliazd de traits à la pointe sèche suscitant allègrement les paysages, la végétation et les hommes de ce continent qu'il n'avait pourtant jamais visité. La mise en pages d'Iliazd crée un rythme de procession à travers le livre et les terres inconnues qu'il donne à voir. Les 8 doubles pages où le texte s'étale sous l'égide des porteurs de bannières alternent avec les doubles pages où de gran­des gravures laissent apparaître successivement le désert, deux têtes de nègres, un paysage avec un voilier, deux corps de femmes, un paysage au fleuve, deux têtes d'enfants Le texte français et espagnol est composé selon une astuce typographique chère à Iliazd: en caractères à espaces variables.

Les Illustrations:

La mise en pages d'Iliazd crée un rythme de procession à travers le livre et les terres inconnues qu'il donne à voir. Les 8 doubles pages où le texte s'étale sous l'égide des porteurs de bannières alternent avec les doubles pages où de gran­des gravures laissent apparaître successivement le désert, deux têtes d’enfants africains, un paysage avec un voilier, deux corps de femmes, un paysage au fleuve, deux têtes d'enfants Le texte français et espagnol est composé selon une astuce typographique chère à Iliazd: en caractères à espaces variables. Cliquez sur les images pour les agrandir. (Vous pouvez naviguer ensuite avec les fléches). Le texte n'a pas été reproduit (voir exemple ci-dessus).

 
  • Vidal Chantal
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • Vidal Chantal
    Chantal peint depuis l’adolescence, elle aime s'amuser en variant les techniques et les matières, faire chanter les couleurs et les formes. Huile, acrylique, aquarelle, pastel, collage… tout est voyage, découverte, partage, méditation …
  • 02
    Pointe sèche in texte N° 1
  • 03
    Deuxième double page
  • 04
    in texte N° 2
  • 05
    Troisème double page.
  • 06
    in texte N° 3
  • 07
    Quatrième double page.
  • 08
    in texte N° 4
  • 09
    Cinquième double page.
  • 010
    in texte N° 5
  • 011
    Sixième double page.
  • 012
    in texte N° 6
  • 013
    Septième double page.
  • 014
    in texte N° 7
  • 015
    Huitième double page.
  • 016
    in texte N° 8